Notes

  • Chez soi dans du papier bulles

    À bientôt – mais je ne sais quand – ailleurs – mais je ne sais où…

  • (Lecture) extrait de « Quitter la famille »

    « Éloge du risque », Anne Dufourmantelle

  • (Nous sommes ici) au marché

    Le maraîcher qui ne m’a pas vue depuis un certain temps s’exclame tout sourire « vous avez changé de coiffure ! » et je ne saurais dire à quel point il plaisante quand il dit qu’il m’a reconnue « parce que j’étais avec monsieur ». Sa fille avait pour habitude de nous dire que nous étions beaux, jusqu’à ce que je lui réponde un jour qu’elle n’était pas mal non plus. (J’aurais fait pareil.) ((Un match Tinder que je n’ai jamais rencontré m’a dit que je ressemblais à cette jeune femme qu’avec l’ex nous appelons affectueusement, entre nous, la reine des aromates.)) Je ne lui dis pas, à son père, que je suis venue avec monsieur, mais que je ne suis plus avec monsieur et que c’est pour cette raison qu’il nous voit moins, ensemble ou séparément. Pourquoi lui dirais-je ? Cet hiver, je ne voulais pas qu’il s’imagine que nous étions de ces rigolos qui ne viennent au marché que lorsqu’il fait beau. Pourquoi ne lui dirais-je pas ? Si je peux m’imaginer aimer quelqu’un d’autre, je ne parviens pas à me voir faire le marché, ce marché, avec quelqu’un d’autre et que la reine des aromates nous disent que nous sommes beaux, que nous sommes belles. Comment font celleux qui changent de vie sans changer de ville ? (Vont-ils encore au marché ?) Étrangement, j’aménage encore le balcon que je vais quitter : je crois que je lui dis « s’il te plaît, encore un bel été (quand même) ».

  • (Vie du site) mises à jour

    Page d’accueil et page d’infos & contact

  • (Lien) Arte, comment les applis piègent notre cerveau

    « Qu’est-ce qui se passe dans notre cerveau quand on se retient de prendre son smartphone ? » (à 40’30)

    Un documentaire d’un peu moins d’une heure sur les applis des smartphones, disponible sur arte.tv gratuitement jusqu’à fin 2024.